Site officiel de la commune

Rechercher

Tri à la source des Biodéchets

COUV-TriBiodéchets

Depuis le 1er janvier 2024, le volet « tri à la source des biodéchets » de la loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire) doit être mis en œuvre dans chaque foyer.

Qu’est-ce que les biodéchets ?
Ce sont les déchets organiques biodégradables, comme les restes alimentaires de repas et de cuisine.

Qu’est-ce que le tri à la source ?
Cela signifie que chaque foyer doit les séparer du reste de ses déchets ménagers. L’objectif est de réduire nos ordures ménagères résiduelles incinérées. Les biodéchets représentent environ 30% de notre poubelle, soit 70 kg par habitant et par an sur notre territoire. Sachant qu’ils sont composés de 80% d’eau, les collecter, les transporter et les incinérer correspond à un gâchis d’énergie. Les composter au plus proche de chaque foyer, c’est économiser cette énergie tout en valorisant le compost produit.

Pour relever ENSEMBLE ce défi, la CCSLA vous propose 3 solutions :
Le compostage individuel > pour les foyers disposant d’un jardin
Le compostage partagé > pour les foyers n’ayant pas de jardin mais disposant d’un petit espace vert collectif (copropriété, immeuble, résidence, cœur de village…)
La collecte des biodéchets > dans les cas où le compostage n’est pas possible (pas d’espaces verts, forte densité d’habitations, nombreuses locations saisonnières…)

Sur notre territoire à dominante rurale, le compostage est la solution la plus vertueuse !
Pas de transport des biodéchets, donc pas de pollution et coût minimisé.
Leur valorisation sur place en produisant du compost qui pourra être utilisé pour rempoter des plantes vertes, amender des espaces verts ou créer un petit potager partagé…

Plus d’informations sur le site de la CCSLA :
https://www.cc-sources-lac-annecy.com/environnement/les-dechets/biodechets

Solution n°1 – Le compostage individuel

Post1-CompostageIndividuel

Si j’ai la chance d’avoir un jardin, je mets en place le système de compostage individuel qui me convient. Plusieurs solutions s’offrent à moi :

🔸Venir chercher un composteur à la déchetterie
La CCSLA propose des composteurs en plastique recyclé, robuste et durable, au prix réduit de 23€. Ils sont fournis avec un guide, un aérateur et un bioseau. Je le commande en créant un compte sur https://ccsla.horanet.com

🔸Acheter un composteur dans le commerce
Je préfère un composteur en bois, rose ou hexagonal. Pas de problème ! Les jardineries proposent des composteurs pour tous les goûts.

🔸Construire mon propre composteur
On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Pour les bricoleurs en herbe, de nombreuses idées et conseils sont disponibles sur internet. Voici une petite sélection :
https://www.cc-sources-lac-annecy.com/telechargements/category/58-divers?download=2239:selection-ressources-fabrication-composteur

🔸Composter en tas
Pas obligé d’avoir un composteur pour faire du compostage. Un simple tas au fond du jardin peut faire l’affaire. Mes biodéchets vont se dégrader naturellement et retourner tranquillement à la terre !

ATTENTION ! Quelle que soit la solution choisie, quelques manipulations sont nécessaires pour éviter les mauvaises odeurs. L’ADEME propose un guide très complet :
https://librairie.ademe.fr/cadic/6991/guide-reussir-compost.pdf

D’autres idées ?
J’adopte des poules : elles transformeront mes épluchures en œufs !
Je manque de place : je teste le lombricompostage sur ma terrasse…

 

Solution n°2 – Le compostage partagé

Post2-CompostagePartagé

Si j’habite dans une copropriété qui possède un petit espace extérieur, la meilleure solution est de créer un site de compostage partagé avec mes voisins. La motivation des résidents est primordiale pour alimenter et entretenir le site. Mais vous n’êtes pas seul, La CCSLA vous accompagne !

🔸Comment ça marche ?
La CCSLA finance la création du site et apporte un appui technique.
Le PROPRIETAIRE (copropriété, syndic ou autre…) met à disposition le terrain et signe une convention.
Les REFERENTS sont formés pour suivre et entretenir le site.
Les RESIDENTS apportent leurs biodéchets et récupèrent le compost.

🔸Quelles sont les conditions ?
1 diagnostic de la CCSLA qui valide la faisabilité du site de compostage partagé,
2 référents bénévoles qui suivent le site (environ 1h par mois),
5 foyers minimum qui l’alimentent en apportant leurs biodéchets,
L’accord du propriétaire qui met à disposition le terrain (5 à 10 m2) pour accueillir les 3 bacs de compostage.

🔸Comment devenir référent compostage ?
Je contacte la CCSLA pour m’inscrire à la prochaine formation.

Solution n°3 – La collecte des biodéchets

🔸La collecte des biodéchets est déjà en place pour plusieurs entreprises du territoire. Tri-Vallées collecte leurs biodéchets pour alimenter le site de méthanisation de Tournon en Savoie. La méthanisation est un processus de fermentation qui ne nécessite pas d’énergie mais qui permet d’en produire sous forme de biogaz. Le résidu est valorisé en engrais pour l’agriculture. ⚡️🚜🌱

🔸Pour les particuliers, ce dispositif de collecte est en cours d’expérimentation sur 2 secteurs :
FAVERGES-CENTRE et DOUSSARD-CENTRE.
✅ Si les tests sont concluants, ces dispositifs seront mis en place dans les secteurs où le compostage, individuel ou partagé, n’est pas possible (peu d’espaces verts, forte densité d’habitations, nombreuses locations saisonnières…)

🔸Pourquoi privilégier le compostage plutôt que la collecte ?
Sur notre territoire à dominante rurale, le compostage est la solution la plus vertueuse :
Pas de transport des biodéchets, donc moins de pollution et un coût minimisé.
Les biodéchets sont valorisés sur place en produisant du compost qui pourra être utilisé pour rempoter des plantes vertes, amender des espaces verts ou créer un petit potager partagé…

☝️ Des questions ? Je contacte la CCSLA !
ecomediateur@cc-sources-lac-annecy.com
06 73 57 09 94 ou 04 50 44 51 05
https://www.cc-sources-lac-annecy.com/environnement/les-dechets/biodechets/la-collecte-des-biodechets

Partager cet article

Aller au contenu principal